Skip links

Les radicaux libres et antioxydants

Les radicaux libres sont des molécules possédant un électron libre, ce qui les rend très réactives. Ils sont naturellement présents dans différents systèmes de la vie courante comme dans les plastiques, les huiles et mêmes les cellules de notre corps. Lorsqu’ils sont présents en trop grande quantité, ils peuvent abîmer leur environnement.

Dans les matières synthétiques telles que les plastiques ou les lubrifiants, ils sont créés par des mécanismes de dégradation (par la lumière, la chaleur, l’humidité ou autre) et aggravent cette dégradation.

Dans les cellules, ils sont générés par des mécanismes sains et naturels mais peuvent également être impliqués dans des pathologies tels que des infections ou des cancers.

 

Les antioxydants

Un antioxydant est une molécule capable de donner ou de capter un électron tout en restant stable. De cette façon, il inhibe ou retarde les réactions d’oxydation indésirables. Les anciens égyptiens utilisaient d’ailleurs différentes substances antioxydantes pour la momification comme la cire d’abeille ou encore les oignons [1]. En effet, l’antioxydant empêche la formation d’espèces réactives de l’oxygène (ROS) limitant ainsi le stress oxydatif et, par conséquent, la détérioration d’un produit ou d’un corps. Il est donc intéressant de pouvoir mesurer la capacité antioxydante d’échantillons biologiques.

Références

[1] R.Apak, Current Issues in Antioxidant Measurement, Journal of Agricultural and Food Chemistry, 2019.

S. Balasaheb Nimse et D. Pal, « Free radicals, natural antioxidants, and their reaction
mechanisms », RSC Advances, vol. 5, no 35, p. 27986‑28006, 2015, doi:10.1039/C4RA13315C.

X